Alcool et autres drogues

Chapitre Progress:

En tant que conducteur, vous avez une responsabilité d’obéir la loi pour vous garder vous et les autres utilisateurs du RR en sécurité. Ne pas respecter ces responsabilités peut signifier des amendes, des peines d’emprisonnement ou même votre mort ou celle des autres utilisateurs du RR. 

  • Comme vous devenez un nouveau conducteur, votre responsabilité s’accroit pour inclure :
    1. La responsabilité personnelle – imposée par les coutumes, les parents, les amis et les valeurs personnelles.
    L’instinct de conservation
    La conservation de la voiture
    La confiance des passagers
  • 2. Le permis et la préparation – imposés par le gouvernement
    Les compétences opérationnelles de la voiture
    Les lois provinciales et règlementations
    La volonté de conduire dans les règles
    La préparation et l’entretien du véhicule
  • 3. La responsabilité financière – imposée par le gouvernement et les assurances
    La capacité financière de repayer toutes erreurs commises qui causent des dommages matériels, des blessures ou la mort.
    La capacité de contribuer dans un fond commun pour partager les coûts.
  • 4. La responsabilité délictuelle – imposée par les tribunaux et le système judiciaire
    La propriété de la chaussée
    Les blessures personnelles ou la mort des autres utilisateurs
    La propriété personnelle des autres utilisateurs
    La propriété personnelle et le bien-être des autres utilisateurs
  • Conduire une voiture apporte une grande liberté ainsi qu’une grande responsabilité. Prendre de mauvaises décisions lors de la conduite peut entraîner des conséquences indésirables, graves et à long terme.
    Conduire sous l’influence de l’alcool ou de drogues est la cause de mortalité numéro un chez les jeunes.

    Les conséquences de l’alcool au volant.

  • Les conséquences personnelles

    Vous serez incapable de conduire
    Ce sera embarrassant de dire aux autres que vous avez été condamné au criminel
    Vous pourriez être incapable de voyager dans d’autres pays
    De futurs employeurs vous percevront comme un criminel

  • Les conséquences financières
    Les frais d’avocat, amendes
    La saisie de votre voiture
    Une évaluation d’alcool et de drogue
    Le rétablissement du permis
    Les frais d’un procès
    Les primes d’assurances vont augmenter
    Si quelqu’un est blessé, potentiellement tous vos revenus pourraient aller à la famille de la personne décédée.
    Ne jamais risquer plus que vous ne puissiez vous permettre de perdre. Quand vous regardez tout ce que vous pouvez perdre, le risque de conduire sous l’influence de drogue ou alcool n’est pas seulement irresponsable, mais incroyablement stupide.

    Dîtes simplement non.

  • Les accidents liés à l’alcool

    L’alcool est la majeure cause dans près de la moitié des collisions mortelles incluant les piétons et conducteurs.

    La principale cause de fatalité pour ceux âgés entre 16 et 21 ans est les accidents de voiture.

    Les statistiques de 2010 des Mères Contre l’Alcool au Volant (MADD Canada) constatent qu’il y a 3.4 à 4.1 de mort par jour à cause de facultés affaiblies par l’alcool.

    Screen Shot 2014-02-17 at 11.38.39 AM

  • % du taux d’alcoolÂgeRisque d’augmentation de mortalitéÂgeRA Mortalité
    .012 à .04920aucun15 to 192.5 times
    .05 à .079202 fois15 to 199 fois
    .08 à 0.99207 fois15 à 197 fois
    .10 à .1492013 fois15 à 1940 fois
    .15 et plus20110 fois15 à 19420 fois
  • Facteurs physiques

    En tant que drogue

    L’alcool est une drogue. C’est le résultat du processus de fermentation du raisin, de grains et autres fruits, etc.
    Contrairement à la nourriture, l’alcool est absorbé directement dans le sang et en particulier dans les régions qui ont une plus grande quantité de fluides corporels comme le cerveau.
    Une fois qu’il a été consommé et absorbé, le foie doit traiter l’alcool à son propre rythme. Ce processus ne peut pas être accéléré.
    Le temps est le seul remède à l’ivresse.

  • Les étapes de l’influence de l’alcool

    Toutes les influences négatives de l’alcool commencent dès le premier verre.
    Il n’est JAMAIS prudent de boire et conduire.

  • Taux d’alcool dans le sang

    Le taux d’alcool dans le sang présent dans votre sang est plus souvent testé par un alcotest.
    Votre taux d’alcool est affecté par :
    Votre poids
    Votre sexe
    Ce que vous consommer
    Ce que vous mangez avant et pendant ce que vous consommez
    Combien de verres vous allez consommer
    Combien de temps s’est écoulé durant/pendant que vous avez consommé

  • Calculateur du taux d’alcool

    http://www.progressive.com/vehicle-resources/blood-alcohol-calculator/

    Un taux d’alcool de .03 à .05 est communément accepté comme faculté affaiblie.

    Tous les conducteurs arrêtés avec un taux d’alcool concentré de 0.05% à 0.08% pendant les tests de la route vont perdre leur permis pour sept jours.

    À 0.08 au Canada (tout montant perceptible pour les conducteurs novices) le conducteur conduit sous l’influence et peut être chargé selon le Code Criminel du Canada.

  • Les effets de l’alcool sur le temps de réaction

    Plus lent à comprendre (ou mal compris)
    Plus lent à décider quoi faire (ou décide de faire la mauvaise chose)
    Plus lent à réagir

  • Potentiel de collision

    Si votre taux d’alcool excède .08 vous avez 7.5 fois plus de chance d’entrer en collision que sans alcool
    À .015, vous avez 25 fois plus de chance d’entrer en collision.
    Quel est le risque de blessure ou de fatalité acceptable attribué à l’alcool au volant? AUCUNE. Dites simplement « Non, je conduis »

  • Effet synergique

    Mélanger l’alcool et la drogue est une chose dangereuse à faire.
    Alors que vous traiter l’alcool et la drogue en même temps, votre corps se concentre a traité l’alcool en premier. Ainsi, l’effet de la substance non alcoolique est amplifié, et peut avoir des effets dangereux, inattendus et éventuellement mortels.

  • Les effets de la consommation d’alcool à long terme comprennent :
    Les dommages aux organes incluant la cirrhose du foie ce qui peut aboutir à une hémorragie interne, une insuffisance rénale et la mort.
    Le cerveau endommagé à tel point que l’individu ne peut fonctionner normalement en société.
    Provoque les muscles des yeux à relaxer et créer une vision double
    L’incapacité pour les yeux de réagir à un stimulus, incluant un changement dans le champ de vision.

    Sur l’alcool, les yeux d’une personne ont
    Une tendance a fixé droit devant
    le champ de vision rétrécit
    une réduction de la perception de la profondeur
    une réduction de s’adapter à la noirceur
    plus longtemps à se réajuster après l’éblouissement

    Sur l’alcool, le cerveau d’une personne a
    la conscience réduite du danger
    un excès de confiance
    la difficulté à reconnaître les dangers potentiels
    la difficulté à prendre des décisions
    une réduction de l’équilibre

  • Les facteurs psychologiques

    Les facteurs qui influent sur la consommation :

    – La pression des autres: consommer de l’alcool parce que les autres le font.

    – l’influence des parents Si les parents abusent de l’alcool, ceci peut influencer les
    enfants à faire pareil.
    – l’acceptation sociale il est considéré comme normal pour les gens de boire
    de l’alcool
    – Anxiété / frustration Les gens le voient comme un moyen d’y faire face
    – la perception que consommer de l’alcool est toujours plaisant

     

    Les effets psychologiques

    L’attention est réduite et la personne perd sa capacité à se concentrer.
    Le cerveau est moins capable d’emmagasiner et de retenir l’information en mémoire.
    Plus l’alcool est consommé, moins il y a de contrôle émotionnel
    Le niveau d’agressivité augmente, ce qui est particulièrement dangereux si quelqu’un conduit
    Quand une personne boit plus souvent, une tolérance à l’alcool est inévitable. Les signes d’ivresse sont atténués, mais le taux d’alcool est aussi élevé.

  • Les médicaments

    Tous les médicaments ont un effet sur le cerveau humain, et alors sur notre capacité de conduire.
    Il y a un certain nombre de types de médicaments et nous en aborderons quelques-uns.

    Les médicaments en vente libre
    Tous les médicaments achetés d’une pharmacie qui NE requièrent PAS de prescription.
    Ils peuvent causer la somnolence, des étourdissements, un temps de réaction plus lent, une coordination réduite et d’autres effets secondaires.
    Il est sécuritaire de les prendre avant de conduire, à condition que les instructions sur la bouteille soient suivies.

  • Prescription Drugs
    Any drug that requires a doctor to order and sign for you
    Can have higher dosages of active ingredients than OTC drugs
    Controlled by law, records are kept their use
    Ask your doctor what potential side effects exist, especially those related to driving.
  • Les dépresseurs

    Prescrits pour soulager la tension, pour calmer les nerfs, ainsi que pour traiter la tension artérielle.
    Amène les conducteurs à devenir plus relaxes, perdre leurs inhibitions et avoir un plus mauvais jugement.
    Les barbituriques, tranquillisants et les somnifères sont tous des dépresseurs.
    Il sont particulièrement dangereux lorsqu’ils sont consommés avec de l’alcool à cause de l’effet synergique.
    Les médicaments contre la grippe/toux/allergie combinés avec l’alcool provoquent la perturbation des fonctions physiques, intellectuelles et perceptives.

  • Les antidépresseurs

    Nuit à la vigilance, augmente le temps de réaction considérablement.
    L’attention divisée pour les tâches multiples (comme conduire) est très limitée.

  • Les stimulants

    Est souvent utilisé pour rester réveillé sur de longs trajets, les stimulants donnent un regain d’énergie, suivi d’une baisse soudaine quand le stimulant perd son effet.

    La caféine et la nicotine sont des stimulants communs. La caféine ne rend pas la personne sobre. Seul le temps le fera.
    Les amphétamines peuvent amener un comportement trop risqué, l’hostilité et l’agressivité chez les conducteurs derrière le volant.

    La cocaïne affecte la perception, l’humeur et la pensée des consommateurs. La vision embrouillée, des problèmes avec le regard et des hallucinations (incluant de faux sons et l’odeur) sont aussi expérimentés.

    La cocaïne amène le consommateur à se sentir très mentalement et physiquement alerte pour une courte période de temps ce qui ensuite tourne en soupçon, méfiance et paranoïa.

  • Les hallucinogènes

    Médicaments psychotropes qui peuvent altérer la personnalité, provoquer la panique ou la terreur et modifier la façon dont une personne agit, voit et pense.

La marijuana

Affecte les facultés du consommateur à voir, freiner, conduire et prendre des décisions sécuritaires.
Les consommateurs deviennent endormis et ont des problèmes pour percevoir le temps, l’espace et la vitesse. Les effets nocifs de l’intoxication sont masqués lorsqu’il est mélangé avec l’alcool, ce qui amène la possibilité d’empoisonnement, de coma ou de mort.
[/content_slide] [/content_slider]

Le LSD et le PCP

Les notions de vitesse, de temps, d’espace et de direction sont affectées chez les consommateurs. Ils peuvent aussi devenir confus, peuvent oublier qui ils sont et où ils sont/où ils vont.
[/content_slide] [/content_slider]